Je rentre de Nantes rassurée car je sais que je suis entre les mains d'un des meilleurs opthalmologistes de France, mais les choses se concrétisent, 19 ans après, je vais repasser sur la table d'opération, opérée par le même chirurgien que la première fois. Rassurée mais angoissée en même temps. C'est dans ces moments qu'on se rend compte que la vue est un merveilleux cadeau et qu'il faut en prendre soin, c'est pour ça que quand on me dit "on opère", je réponds "Ok, quand ?".

Opération prévue le 1er juillet 2010 (juste après les 24h du Mans).

Mon cas, je souffre d'un strabisme précoce, c'est à dire que je l'ai depuis les premiers mois de ma vie, dans mon cas depuis le 1er mois, ma vision ne s'est pas mise en place correctement lors de ma naissance. Mon strabisme est à différencier de ceux qui suivent un choc neurologique, moi je l'aurai à vie, aucune rééducation n'est efficace, il n'y a que la chirurgie qui limite le strabisme, mais ne le fait pas disparaître et donc je porterai des lunettes/lentilles toute ma vie... Je me suis faite à cette idée depuis le temps...

La différence cette fois est qu'étant adulte, ma capacité à m'adapter à ma nouvelle vision après l'opération sera moins bonne, pendant plusieurs mois je verrai double, le temps que mon cerveau s'habitue aux changements. Le risque étant que mon cerveau ne s'habitue jamais à cette nouvelle vision et que je vois double le restant de ma vie... Il parait qu'il faut être positif et tout rentrera dans l'ordre :)