Parce que c'est d'actualité pour moi, depuis plusieurs jours je suis sous Profénid à cause de mon genoux et puis quasiment tout le monde en a pris dans sa vie.

La réaction inflammatoire est caractérisée par :
- la rougeur
- chaleur
- douleur
- gonflement

Et est composée de 3 phases:

- La phase vasculaire (dès les premières minutes) : congestion active par vasodilatation artériolaire puis capillaire ( histamine, sérotonine, prostaglandines, kinines) qui entraîne un œdème inflammatoire. Passage de liquide vers les tissus pour diluer la zone puis limitation du foyer par des barrières fibreuses avec une concentration des moyens de défense et un ralentissement sanguin.

- Phase cellulaire (à partir de 6h): arrivée des polynucléaires neutrophiles qui marquent l'inflammation aiguë, puis arrivée des macrophages, lympocytes et plasmocytes. En gros tous les moyens de défense et de nettoyage !!

- Phase de cicatrisation : granulome inflammatoire (cellule), nombreux capillaires...

Les anti-inflammatoires stéroïdiens

Inhibent les 3 phases de la réaction inflammatoire. Ils bloquent la Phospholipase A2 donc la production de leucotriènes, prostaglandines etc... Mécanisme nucléaire, c'est-à dire qu'ils se fixent sur des récepteurs qui vont dans le noyau, se fixent à l'ADN et bloque la synthèse de molécules pro-inflammatoires.

Autres propriétés : immunosuppresseurs à forte dose, anti-allergique (car bloque la libération d'histamine, leucotriène et prostaglandine), anti-asthmatique (car bloque les leucotriènes et la cycloxygénase 2), Action sur le métabolisme, action sur le système nerveux centrale (euphorisant, troubles appétit), entraîne des ulcères à cause de la diminution des prostaglandines donc de la sécrétion de mucus), fonte musculaire...

Effets secondaires : hyper et hypocorticisme : production excessive ou insuffisante de cortisol.

Contre-indications : état infection pré-existants (vaccins vivants), psychose, déséquilibre glucidique...

Les Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Inhibent les cyclo oxygénase qui entrainent la synthèse de prostaglandines et de thromboxane (coagulation).



Mécanisme : Inhibent la synthèse de prostaglandine (aspirine, paractémol), antipyrétique (contre la fièvre), antalgique (contre la douleur), anti-agrégant plaquettaire.

Effets secondaires : ulcères, prolonge la grossesse car inhibe les contractions et bloque les saignements, hypersensibilité...